Albums, videos & archives

-pour voir les albums ou les clips,

                  cliquer sur PHOTOS ou VIDEOS

-pour relire les programmes,

                 cliquer sur ARCHIVES

 

8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 09:29

voici le programme (des modifications sont possibles) :

 

 

 

Cathédrale de Forcalquier de 15h à 19h :

 

Dimanche 24 juillet, 

Journée Continue de Musique de Chambre

 

Entrée libre et gratuite, programme communiqué la veille du concert.

 

 

 

 

 

 

 

 

Prieuré de Salagon,

Mane, 21h 

                                                            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          

Lundi 25 juillet     « Un Conte »

Leos JANACEK : « Un conte » (Pohadka) pour violoncelle et piano

Bedrich SMETANA : Trio avec piano en sol mineur « À la mémoire d’un ange », op. 15

Maurice RAVEL : « Tzigane »

Felix MENDELSSOHN-BARTHOLDY : Quatuor à cordes en la mineur, op. 13, « Ist es Wahr ? »

 

Mardi 26 juillet     Le verbe musical germanique

Franz LISZT : Variations sur un choral de J.S. Bach « Weinen, klagen, sorgen, zagen »

Johannes BRAHMS : Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur, op. 99

Ludwig van BEETHOVEN : Quatuor à cordes en ré majeur

 

Mercredi 27 juillet           Schumann-Brahms, Kurtag 90 ans

Jan Pieterszoon SWEELINCK : Fantasia à 4 en ré mineur, Echo SwWV 260

György KURTAG : Extraits des Jatékok (1973-2010)

Jan Pieterszoon SWEELINCK : Fantasia Crommatica à 4 SwWV 258

György KURTAG : Pièces pour piano récentes (nouvelles Jatékok quand elles seront publiées)

Robert SCHUMANN: Sonate pour violon et piano en la mineur, op. 105

Johannes BRAHMS : Quatuor en la mineur, op. 51

 

 

 

 

Cloître du couvent

des Cordeliers,

Forcalquier, 21h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 28 juillet      Pierrot Lunaire !    80 ans Gilbert Amy

Gilbert AMY : « Après Ein…Es Praeludium » pour quatre violoncelles (2010)

André CAPLET : Viens ! Une flûte invisible soupire

Maurice RAVEL : La Flûte enchantée (Shéhérazade)

Pierre BOULEZ : Le Marteau sans maître, n°3

Robert SCHUMANN : Fantasiestücke pour clarinette et piano, op. 73

     Arnold SCHOENBERG : Pierrot Lunaire op. 20

 

Vendredi 29 juillet           Souvenir

Claude DEBUSSY : Syrinx (histoire de Pan)

Claude DEBUSSY : Six épigraphes antiques

Charles IVES : Première Sonate pour piano

Piotr-Ilyitch TCHAIKOVSKI : Souvenir de Florence, op. 70

 

Samedi 30 juillet        Conte Persan

Conte persan avec le Trio Chémirani

Conte jazz avec Raphaël Imbert et les musiciens des Rencontres Musicales

Les Rencontres d'été en 2016

...

Les Musiciens invités :

 

Violon :               Christine Bush, Nicolas Dautricourt, Lisa Immer, Pierre-Olivier Queyras

 

Alto :                    Nicolas Dautricourt, Sebastian Wohlfarth

 

Violoncelle :       Véronique Marin, Gesine Queyras, Jean-Guihen Queyras

 

      Piano :                Pierre-Laurent Aimard, Frédéric Lagarde, Tamara Stéfanovich, Alexandre Tharaud

 

Flûte :                 Sophie Cherrier

 

Clarinette :         Julien Hervé

 

Saxophone :       Raphaël Imbert

 

Zarb :                    Djamchid Chémirani, Keyvan Chémirani, Bijan Chémirani

 

Voix :                    Salomé Haller

Publié par Rencontres Musicales - dans Les concerts des Rencontres
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 15:59
Ansi la pluie...

...

Compte-rendu d'une "rando particulière" : 29 mai 2016.         

Jean-François Queyras

 

Sixième concert-randonnée des Rencontres Musicales de Haute Provence :

« AINSI LA PLUIE... »

En paraphrasant Henri Dutilleux (Ainsi la nuit...), je voudrais évoquer ce sixième concert-randonnée qui, au vu des circonstances météorologiques particulières, a pris une tournure aussi singulière qu’inattendue...

 

Adieu la longue et minutieuse préparation qu’avec Hubert et Geneviève Blond nous avions effectuée sur trois journées en arpentant sentiers et piste de la Montagne de Lure. Il risque de pleuvoir !

 

Trois jours : Une première journée avec la découverte d’un magnifique parcours qui, à terme, se révèle trop long et trop ardu. Une deuxième recherche pour trouver une meilleure voie de descente nous amène dans une combe infernale pentue, glissante, bardée de branches et de troncs tombés. Impraticable. Et une troisième avec, enfin, le chemin idéal, agréable et équilibré.

 

Adieu cette belle voie, la pluie arrive !

 

Adieu les deux lieux magiques prévus pour les moments de musique, le premier face à une vaste vue des Alpes à la Durance, l’autre dans l’intimité d’un hêtre séculaire. Deux endroits pas faciles d’accès.  Oui, adieu, il va pleuvoir !

 

Les prévisions météorologiques sont exécrables. Pas question de risquer la moindre averse sur les quatre violoncelles de la ballade de la balade ! Une solution de repli doit être trouvée.

 

Mercredi 25 : Station de Lure. Nous demandons à Audrey de la Sauvagine si nous pouvons nous réfugier dans son restaurant. À cause de sa clientèle habituelle des dimanches, elle est un peu réticente et nous suggère de demander à la Communauté de communes l’usage du « Caillou », ce nouveau bâtiment construit pour l’accueil des randonneurs, skieurs et lugeurs. Retour immédiat par Charembeau pour rencontrer André Berger vice-président de la Comcom qui nous donne un accord de principe confirmé le lendemain par Fanny Planche chargée à la Comcom de la gestion du « Caillou ».

 

Jeudi 26 : Remontée à la station. Visite des lieux, heureuse surprise. Récupération de la clef et du code d’accès.

 

Samedi 28 : À nouveau à la station. Aménagement de la salle, prévisions de la journée et reconnaissance de deux parcours pédestres possibles pour le cas où la météo permettrait un moment de marche... Tout reste au conditionnel. Nous renonçons au parcours initial. Maintenant il faut qu’il pleuve sinon personne n’y comprendra rien.

 

La nuit est agitée. Je me lève à trois heures... Ouf, il pleut !!!

 

Dimanche 29 : Il pleuviote. Au sommet de Lure, un épais brouillard étouffe le paysage. À part sept absents, sans doute effrayés par le temps, les inscrits, dirigés directement vers la Station de Lure, sont tous là, interrogatifs mais confiants. Heureuse découverte du « Caillou » intérieurement séduisant mais dont l’architecture extérieure est quelque peu desservie par une couleur de crépi peu avenante... !!! Heureusement il est sombre sinon, dans le brouillard, on risquait de ne pas le trouver !

 

Premier moment de musique : La salle est très claire. Les grandes baies vitrées ne nous révèlent que le brouillard et un rideau de pluie. Mais tout se concentre. Boismortier, Fauré, Haydn, Bloch, Haendel, Grieg, Strauss... Le son, la proximité avec les musiciens, la diversité du programme, l’intensité de l’interprétation, la simplicité, l’humour, la décontraction, les chaises musicales et l’émotion aussi, intense... tout concourt à la magie de ces instants exceptionnels. Nous sommes tous pris. La concentration est extrême, les visages rayonnants.

 

Il pleut encore ! Pas question d’aller marcher pour le moment. Avec Véronique Marin, Diana Ligeti, Raphaël Perraud, et Michaël Tafforeau, nous amorçons un échange spontané. Nos quatre musiciens, en se présentant évoquent leur activité pédagogique, la formation qu’ils ont reçue, celle qu’ils essaient, en tant que professeurs, de mettre en pratique : technique, artistique, psychologique, humaine simplement... Suite à une question de Bertrand, c’est l’histoire de leurs instruments qui nous est contée, la relation avec ce compagnon de tous les jours qui est bien plus qu’un simple outil. Passionnant, révélateur. Nous percevons ce qu’est leur vie dans toute sa diversité comme interprètes, pédagogues, artistes, femmes et hommes vivants et attentifs. Et l’échange est conclu par Michaël qui nous offre un incroyable tour de magie dont il a le secret.

 

Quoi qu’il arrive, la journée est gagnée. Quelque chose est passé que nous n’oublierons pas.

 

Pique-nique à la Sauvagine, à l’abri. Une façon de remercier Audray qui nous a orientés vers ce lieu qui se révèle idéal pour ce genre d’échanges.

 

Deuxième moment de musique : d’Offenbach à Carmen de Bizet en passant par Tortelier, Popper et des ragtimes, le miracle continue à tel point que les nuages commencent à s’alléger et vont permettre à ceux qui le souhaitent, une bonne marche, partie intégrante de cette journée aussi aléatoire qu’inattendue qui s’achèvera autour de quelques biscuits et d’un verre de jus de pommes.

 

« Ainsi la pluie ».

Elle nous a amenés à ouvrir des perspectives qui peuvent se révéler utiles pour les années à venir... De quoi réfléchir.

 

Merci la pluie, diront certains !                             

Ansi la pluie...

...

Publié par Jean-François Queyras - dans Propos d'adhérents
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 07:00

" L’ensemble 4 de piques " 

(voir les photos)

 

 

        vendredi 27 mai, à l'église de Cruis,

dimanche 29 mai, la rando-concert.            

Quatre violoncellistes :

Raphaël Perraud,

Diana Ligeti,

Michaël Tafforeau,

Véronique Marin.

 

 

Vendredi 27 mai 2016

Concert et Rando.

.

.

. église de Cruis, à 20h30 :

.

.

(le programme du concert)

____________________________________________________________________________

 

Dimanche 29 mai 2016

Sixième Randonnée-concert   

(lire le compte-rendu de Jean-François

sur cette "rando particulière" !)

 

Déroulement de la journée

 

Cette année, notre parcours partira de la chapelle de Notre Dame de Lure.

Nous monterons presque jusqu’à la crête de Lure, un peu à l’est du sommet pour un premier moment de musique devant un magnifique panorama (si le temps le veut bien...) suivi du pique-nique.

La descente se fera par une crête qui nous amènera aux pieds de très beaux hêtres pour le deuxième moment de musique à proximité d’un vieux jas, hélas ruiné...

 

Nous rejoindrons enfin Notre-Dame de Lure pour la traditionnelle collation à proximité des voitures.

 

Attention : La rando de cette année, sans être difficile,  sera un peu plus sportive que l’an dernier. Il y a environ 470 mètres de dénivelé entre ND de Lure et le lieu du premier concert que nous gravirons paisiblement. Il faut seulement le savoir.

 

La musique

(le détail du programme )

 

Départ à 9 heures précises au parking de la chapelle de Notre-Dame de Lure.

2h30 maximum de montée – Premier concert – Pique-nique.

2 heures de descente pour le deuxième concert.

Retour aux voitures vers 18 heures.

 

S’équiper du matériel habituel pour une randonnée normale : chaussures de marche, vêtements de saison, chapeau, bâtons de marche pour ceux qui le souhaitent, eau et pique-nique pour midi.

 

Tarif : 25€ par personne. 12€ pour les jeunes jusqu’à 16 ans, les personnes à revenu limité et les membres du CA des Rencontres.

 

Inscriptions obligatoires : Le nombre de marcheurs est impérativement limité à  60 personnes

            S’inscrire à l’Office du tourisme de Forcalquier-Montagne de Lure

            à partir du 1er mai.

            (04 92 75 10 02)

 

En cas d’intempérie, nous prévoyons une solution de remplacement abritée où nous pourrons nous retrouver pour profiter de la musique et de moments conviviaux en compagnie des musiciens.

 

Pour d’éventuelles informations complémentaires,

contacter J.F. Queyras : 06 89 78 50 67.

Publié par Rencontres Musicales - dans Les concerts des Rencontres